ASSOCIATION MERZOUGA

POUR L'ENVIRONNEMENT

ET  LE DEVELOPPEMENT

 B.P 38 Merzouga ERRACHIDIA 52202  

associationmerzouga@gmail.com

http://merzougamerzouga.fr.tc

Tel. 0668353090

 

C:\Mis documentos\Correspondència\Logos girona AUGI\CAUGI2.JPG

Amics de la UNESCO

de Girona

C/ Rutlla, 20-22  (Hotel d’Entitats)

17002 GIRONA

Tel. 972.412258

Fax 972.203169

augi@unescogi.org

 

P r o j e t

Réhabilitation   khettara   Talabbast

A Merzouga

 


Durée
du 12/10/2008 au 05/02/2009

 

 

 

 

Merzouga a connu le 26 Mai 2006 des inondations ayant causé d'importants dégâts au niveau des maisons, auberges, bêtes et canalisations d'irrigations "khettara". Cette diversité de dégâts a rendu toute intervention, par la population locale, un fardeau suscitant des mains de toute part pour la sauvegarde de l’agriculture oasienne au profit des générations futures.

 

Nécessité oblige que l'on débourse des budgets pour maintenir  tout instrument de lutte contre la pauvreté voire la désertification dans cet espace semi-aride de l’est du sud atlasique.

 

Bien que la succession des années de sécheresse aient ralenti le dépeuplement du secteur agricole, les inondations  ont déclenché un besoin extrême pour des implications illimitées dans l’approche participative  par des actions de restauration, reconstruction, réhabilitation ou toute autre cause devant transcender l'impact des dégâts et améliorer le bien-être de la population. Quand on touche à la khettara on est proche de toute la population. Tout le monde suggère ou attend le résultat.

 

 

Canal démoli et périmètre irrigué plein de sable

 

 

La khettara la plus touchée s'appelle "Talabbast" . Elle était classée la meilleure  dans la région en dépit de la superficie de son périmètre irrigué, le nombre d'habitants qui consommaient ses eaux  ou  s'approvisionnaient de ses récoltes.

Une subvention de 10 mille Euros est accordée à l'association Merzouga suite aux efforts déployés par Mme Dolors Reig et Isabel Coll.

Sauvegarder ce patrimoine technique et socioculturel s'est initié par le contact entre les représentants du club des amis de l'UNESCO de Girona et les agriculteurs animé par l'association MERZOUGA pour élaborer ensemble le plan d'action pour le projet de réhabilitation de cette khettara.

 

 

Allons  voir l’Etat de la khettara avant de discuter le plan d’action !

 

 

 

Visite des conduites de la khettara

 

       Les images suivantes reflètent des anomalies à réparer et la différence entre l'ancien état et celui actuel.

              

 

 

 

 

 

Croquis de la khettara talabbast

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

Le seul bras actif après les inondations du 26/05/2006

démolition d'un tronçon à cause des eaux de crue du 06 octobre 2008

 




 

 

 




 

 

 


  

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                

 

 

 

 

 

Réunion avec les agriculteurs avant de commencer les travaux

17/08/2008

Entendre les suggestions et priorités de la communauté

 

 

Cette rencontre a permis de rassembler une idée générale sur la nature des travaux à réaliser et leur chronologie en fonction du budget accordé. Les agriculteurs ont remercié infiniment cette action  de venir en aide en temps opportun pour des travaux dépassant les capacités de la population locale.  Une commission de suivi a été constituée, elle est composée du chef de la khettara, des ayants droit, du président de l'association Merzouga et le celui de l'association Taghawsa  qui est aussi secrétaire général de l'association Merzouga.

Le premier virement reçu à cet effet est de 4000 Euros ( 45.041,83 Dh) permettant de débuter les travaux tels que classés par la commission.

La première intervention consiste à réhabiliter le tronçon  traversant l'oued  par l'augmentation de la hauteur des parois en béton armé, la pose des dalles en pierres et recouvrement par une couche en béton assurant l'étanchéité et évitant toute pénétration des eaux de crue aux conduites. Des regards de visite sont implantés tout au long de ce tronçon.

La population locale a été informée de la date de début des travaux qui est le 12/10/2008. Les travaux s'effectuent par quinzaines, les fournisseurs de ciment et matériaux sont choisis localement et le paiement des salaires et des factures s'effectuent aussi à la fin de chaque quinzaine. le suivi et la comptabilité sont assurés par le président de l'association Merzouga.

L'état de la conduite avant et après les travaux  montre  l'utilité de cette intervention. En effet, on ne pouvait pas commencer ailleurs tant que les conduites au niveau de l'oued sont démolies et tout retard risque d'affecter d'autres sections. D'où le choix de ce tronçon s'avère important d'autant plus qu'une partie d'un bras de captage et de drainage d'eau  raccordé à ce tronçon ne manque de défauts à réparer par la suite .

  

 

Tronçon traversant l'oued envahi par les eaux de crue : intervention de priorité

 

  

 

 Augmentation de la hauteur des parois, couverture en pierres et couche en béton

et construction des regards de visite

                                                           

La 2ème intervention a porté sur le 1er bras droit. La couverture d'un tronçon sur ce bras a été démolie à la suite des eaux de crue de 06 Octobre 2008. Ce bras était le seul en fonction, cette démolition a causé la rupture de l'eau à tel point où aucune goutte n'est drainée au périmètre irrigué.  

 

 

   

La location d'engin a permis de drainer l'eau dans le moindre de temps possible.

 

 

 

 

 

 

Les dromadaires aussi boivent de la khettara talabbast

 

 

 Après la réparation et le drainage de l'eau, les femmes de Merzouga

ont préparé le couscous pour tout le monde au lieu du chantier

(signe de joie, de remerciement et de soutien)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'étape suivante concerne la réparation des couvertures défectueuses et la construction des regards de visite dans toutes les galeries de la khettara. Cette opération est indispensable pour faciliter la gestion durable de ce système d'irrigation et permettra de mener à bien les travaux de curage global ( dernière opération ).

 

 

Brouette de l'association au service des agriculteurs

 

 

 

Construction des regards de visite et curage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                    

  

 

 

 

Construction regards de visite sur le 3° bras

 

 

 

 

 

Travaux de curage à partir de l'aval à l'amont

 

Travaux de curage à partir de l'aval à l'amont

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Canal de la khettara vu de l'interieur

 

 

 

 

2 vieux agriculteurs contemplent la renaissance de leur khettara

 

 

 

 

            Cette intervention consiste à dégager les masses de terre, changer la couverture

et construction des regards de visite

 

 

 

 

Sable dégagé lors du curage entre 2 regards de visite

 

 

 

 

On retrouve enfin l'eau bloquée du 26/12/2006 pour la drainer au périmètre irrigué !

 

 

 

 

 

                                                           

 

 

 

 

 

 

Le sang revient circuler sur ses artères et veines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visite des jeunes lycéens français de Chambéry aux chantiers de la khettara

4 jours de travail signe de solidarité et coup de main .

Les écoliers de Merzouga ont fait le même geste

 

Dolors                                                                       Isabel

 

Grand merci à ces 2 héros de l'action "réhabilitation khettara Talabbast"

Grace à elles surtout que l'âme est revenue à cette khettara (conférence à girona)

 

Mlle. Isabel lors de sa visite à la khettara après l'achèvement des travaux

 

 

 

Merzouga remercie tous ceux qui ont participé de près ou de loin pour la réalisation de ce projet